Qu'est-ce que le storytelling?

Pour comprendre les meilleures stratégies de communication, il est essentiel de connaître et de comprendre le storytelling. En quelques mots, il s'agit de l'art de raconter une histoire, une histoire réunissant plusieurs critères et ayant pour buts :

- Capter l'attention du lecteur

- Transmettre des émotions

- Obtenir son adhésion

Et ensuite?

Et c'est normal ! Cette méthode vieille comme le monde est aussi connue sous le nom de KLT (known, like, trust ou connaître, aimer, croire). Et le storytelling ou l'art de raconter des histoires appuie cette méthode. Les résultats sont au-delà des espérances ! Mais nous verrons ça juste en dessous !

Se faire connaître, susciter l'émotion, obtenir l'adhésion, ça me parle, t'as rien inventé !

Mais qui utilise le storytelling ?

Peu importe vos objectifs, développer votre compte Instagram, faire croître votre entreprise, devenir influenceuse etc, le storytelling fonctionne partout, parce que le monde fonctionne avec les histoires. Les entreprises l'utilisent, notamment dans le haut de gamme. Les comptes Instagram l'utilisent, les Youtubeurs l'utilisent. Avez-vous remarqué que les "threads horreur" ont connu un énorme succès en 2020 sur YouTube ? Il s'agit là uniquement de storytelling.

Selon vos objectifs, vous pouvez raconter l'histoire de votre entreprise, comment est-elle née? Pourquoi ? Vous pouvez raconter l'histoire de l'un de vos clients, vous pouvez raconter VOTRE histoire également, et en quoi cela vous a conduit à viser ces objectifs. Un storytelling d'influenceur aura plus tendance à être axé sur la vie de l'influenceur, le storytelling d'une entreprise marchande pourra être basée sur "comment mon produit a changé la vie de ce client qui pourrait être vous?"

Quelles histoires raconter?

comment le faire?

Savoir ce qu'on veut transmettre, et à qui

01.

C'est la première phase, totalement essentielle. Vous devez, pour créer une histoire "qui parle", savoir ce que vous voulez transmettre : Quelles valeurs? Quelles actions voulez-vous que vos lecteurs mettent en place, souhaitez-vous présenter un nouveau produit ou vous présenter vous-même ? Et surtout, qui va lire votre histoire? Comment votre lecteur va s'identifier à votre histoire? Connaître votre cible, c'est la phase sans laquelle vous ne pourrez pas exploiter toutes les possibilités du storytelling.

Trouver LA bonne histoire

02.

Pour avoir des lecteurs engagés, vous devez trouver la bonne histoire à raconter, inspirée par votre vie, par une expérience client, par des faits? C'est vous qui choisissez en fonction de votre cible et du message que vous souhaitez transmettre. Vous souhaitez présenter un produit ? Votre personnage principal sera plutôt le client. Vous souhaitez faire grossir votre audience sur les réseaux? Votre personnage principal, c'est vous, non? Trouvez une histoire en accord avec vos valeurs et avec celles de votre cible et vous aurez fait le plus gros du travail !

La mise en scène

03.

C'est là notamment que la photographie ou la vidéographie vont intervenir. Soigner sa mise en scène est essentiel. Vous pouvez soit faire briller votre histoire et l'alimenter, soit la ruiner totalement. La mise en scène, ce sera par les mots principalement, mais nous savons que notamment sur internet, les images et vidéos attirent plus que les blocs de texte. Alors apprendre l'art de la photographie et de sa signification peut être salvateur pour votre entreprise. En prenant les bonnes images, vous donnerez une plus-value immense à votre histoire, et ce n'est plus une audience ou une clientèle que vous obtiendrez, ce sont des fans.

maîtriser l'art du storytelling, une stratégie qui paie !

3 Exemples très connus de storytelling à succès

Apple

Le garage de Steve Jobs, ça vous parle? Si oui, c'est le cas de millions de personnes. Celui du Bill Gates? Jamais entendu parler ! En cela, Apple nous identifie au fondateur de sa marque, qui a débuté dans son garage, qui s'est construit lui-même et à qui nous pouvons tous nous identifier. Le storytelling d'Apple est un bijou marketing, Apple ne vend pas des téléphones, non Apple vend une histoire, un rêve. Jusque dans les publicités TV, Apple met l'accent sur ses valeurs, sur le changement dans la vie des utilisateurs, beaucoup moins sur ses produits à proprement parler.

01

coca-cola

Coca-Cola n'a pas inventé le Père-Noël. Et pourtant, on les deux depuis 1930, depuis plus de 90 ans ! Coca-Cola allait mal, les périodes festives de fin d'année n'étaient pas propices à la vente de ce soda. Alors, ils ont créé une histoire. L'histoire du Père Noël qui, épuisé par sa nuit de travail, doit faire des pauses et boire un verre de... Coca-Cola bien sur ! Et cette histoire existe depuis 90 ans. C'est ni plus ni moins qu'un storytelling des plus mémorables. La marque, pendant les périodes de fin d'année et à l'instar d'Apple, ne vend pas son soda mais l'esprit de Noël.

02

michel & augustin

A l'image du "slip français", ce sont les champions français (cocorico !) du storytelling. Leur vocabulaire tourne essentiellement autour des mots "simple" et "vrai". Leur histoire, l'histoire de deux copains, est mise en avant sur leur site et leurs campagnes de communication sont totalement décalées et font le buzz systématiquement : La DRH qui recrute dans le métro ? Les fondateurs déguisés en vaches ? Les fondateurs ne vendent pas "un cookie naturel fait à base de graines de cacao récoltées dans tel ou tel pays", la marque, avec tout son côté décalé et insouciant, nous vend un retour en enfance.

03