Utiliser un prisme

Une technique incroyablement simple et compliquée à la fois ! Le prisme : un outil abordable qui donnera une originalité manifeste à vos photographies ! Depuis que je l'ai découvert, je l'utilise très fréquemment pour une direction douce et "décalée", un bel investissement dont je vais vous parler, en mots et en images !

la vidéo du prisme

La base du prisme

Comme je vous l'expliquai, cette technique est à la fois incroyablement simple et compliquée. Il s’agit de tenir l’objet (on peut en trouver sur Amazon à moins de 15€) devant l’objectif, et de le faire tourner, de jouer avec. Le prisme a un côté totalement aléatoire au départ.

Selon son placement il peut faire un lens flare (comme un reflet du Soleil), une double exposition, un arc en ciel… Voyez comme la lumière se divise en passant à travers !

Si vous êtes en extérieur, la lumière solaire est la lumière blanche. Vous pourrez avoir un arc en ciel dans votre photo : le rayon du Soleil entre dans le prisme et se divise pour former un arc en ciel. C'est la défragmentation de la lumière.

Petit conseil

J’utilise aussi le prisme pour avoir des doubles expositions, lorsqu’une partie de l’image se superpose à une autre, créant un effet très étrange. J’adore les effets étranges, et quoi de mieux que de les obtenir dès la prise de vue?

L’utilisation du prisme, à mes yeux, doit rester modérée. Avoir quelques photographies réalisées au prisme, c’est bien. Mais toutes les photos au prisme, je suis moins fan de l’idée ! En effet, cet effet doux, presque flou, est très esthétique mais on perd beaucoup de détails. De plus, ce que l'on voit à travers l'appareil photo peut être modifié au déclenchement, par conséquent, il est facile de rater une prise de vue au prisme, attention !

La vidéo au sujet du prisme !

la chaîne youtube